Propos de campagne Faudot 2017

Souveraineté

« Il n’y a pas de fatalité. La reconquête de notre souveraineté est le défi majeur pour lequel nous devons concentrer toutes nos forces. Sans elle, il n’y aura pas de transformation sociale. Sans elle, le peuple français, mais aussi les peuples en Europe, seront condamnés à rester spectateurs de leur propre destin. Non seulement ce n’est pas souhaitable, mais surtout, cela n’est pas soutenable. »

« Mettre un terme à la post-démocratie, reconquérir la souveraineté populaire, c’est la condition pour engager une autre politique ! C’est l’immense chantier auquel nous devrons, avec d’autres, nous atteler. Ce combat sera âpre et difficile. »

« TAFTA : la postdémocratie, c’est aussi la constitutionnalisation des politiques publiques dans le marbre des traités, qui échappent ainsi à la délibération collective. Le propre d’un traité, c’est qu’il surplombe les choix politiques des peuples. Il survit aux changements de majorité. Dès lors, lorsque leur contenu intègre des orientations en matière économique, ils deviennent de véritables modes de gouvernement. Je parle naturellement du TAFTA, ce traité scélérat en cours de négociation, dans la plus stricte clandestinité. »